dimanche, 06 février 2011

Rugby World Cup 2011 Nous avons remis l'église au centre du Village

 

Bientôt le nouveau CoqAca  sur  coqaca.fr.nf

 

Samedi 6 octobre 2007 à 22h20 : C'EST TERMINE !!!! Enooooorme victoire des Bleus ! Il n'y a pas de mots, c'est fantastique !!!! Les Blacks sont à terre ! Ils ont subit la réussite française et la grosse défense ! C'est superbe

e941cc63fa10c375d48db1ef7fe0d127.jpg

 

 

Les Bleus l'ont emporté 20-18 grâce notamment à deux essais de Dusautoir et de Jauzion en deuxième période. Héroïques en défense lors des dix dernières minutes

Avant la Coupe du monde, on  brocardait  les Anglais. On les avait enterrés après la fessée prise devant les Sud-Africains (0-36). Mais les Anglais se la jouent et se réveillent devant l'Australie (victoire 12-10). Ils rencontreront en demi-finale le France victorieuse  de la nouvelle Zélande.

 

 

 

"La France garde toutes ses chances  mais on ne compte pas les poussins avant les oeufs!

Face aux Anglais,  préparons nos cartouches en chantant le  CoqAca et
en prime de la CoqAcadémy adoptons la CoqAttitude
." [Galinette]

 

1d68ed7af6e23a2a42db773751309258.jpg

Lors du Haka néo-zélandais, les joueurs français se sont regroupés.Les Néo-Zélandais prennent place sur la pelouse du Millennium Stadium pour lancer leur Haka. Les joueurs français se regroupent face à eux. Les joueurs , unis comme jamais, ont choisi de faire front en bleu, blanc, rouge en adoptant la Coqattidude  avec notre  CoqAca.

 

 


Coqaca
envoyé par complice


Le CoqAca :

Le CoqAca est  un rite  guerrier de la culture agricole française  remontant aux années 1900 quand on  s'envoyait la bechigue(1) dans la cour de nos écoles pendant la récréation.

Notre terroir est depuis la nuit des temps une excellente pépinière pour élever les poulets les plus musclés et les meilleurs coqs rebelles féroces reproducteurs.

(1) bechigue (en gascon ) : ballon rudimentaire, vessie de porc gonflée (synonyme : la gonfle, la gaillole )

 
  (Expo Galerie Photos à la Fédération Francaise de Rugby de l'inventeur de la danse CoqAca )
medium_galinette_a_la_FFR.jpg
 
"Le CoqAca  est à l’équipe comme que le rugby est un supplément à la vie."
b035bf2f29dd77132199e8a5032245f1.jpg
La  VIDEO  en ligne sur  Dailymotion  et Youtube  :

 Des blogueurs qui  parlent aussi du Coq Aca

Les Paroles du CoqAca:
 
 Liminaire pour les paroles: mieux vaut avoir une tronche ovale pour comprendre ce qui se passe entre les trente furieux du plus beau des jeux.

Notre adversaire est une dinde, avec des marrons nous allons la bouffer.
Elle va  prendre un caramel et l'avaler avec le papier.
La patrouille  des poulets bleus va la prendre et l'écraser.
Couvons la bechigue pour la ressortir  propre de la machine à laver

Allez les Poulets , CoqAca , Coqorico - Oh Oh Oh !!


Le cochon est bien nourri et n'ira pas dans le maïs.
Le chien est affamé et Chabal est solide.
Comme dans une partouze, tous les trous nous  les prendrons.
Rentrés avec une enclume dans la tête, ils ressortiront avec une paille dans le cul.

Allez les Poulets , CoqAca , Coqorico - Oh Oh Oh !!

Aujourd’hui, on a le couteau sous la plaie.
Aujourd’hui, c’est Verdun, y’a personne qui passe.
Aujourd’hui, on  vous remet les bretelles à l’heure.
Aujourd'hui, nous combattrons en mouillant nos crampons

Allez les Poulets , CoqAca , Coqorico - Oh Oh Oh !!

Comme un citron nous allons vous presser.
Tout votre sang nous allons le pomper.
Ce soir vous allez pleurer.
Ce soir nous allons savourer.

Allez les Poulets , CoqAca , Coqorico - Oh Oh Oh !!



 La Video :   "Chabal il va tamponner "

 

 
 
Ma sélection de sites de Rugby : 

 

 Quelques citations d'entraineurs :

  "Putains les mecs, si j'ai des demis, c'est pas pour que les  trois-quarts fassent les choses à moitié !"

"Mon pauvre garçon, t'as les mains grandes comme un  paquebot, le ballon il est gros comme une olive, et t'arrives pas à choper une  gaillole en touche"


"Les gars, attention à celui-là, il réfléchit avec les bras ! "

 "Les gars si on est plaqué, on essaye de rester debout !"

"Aujourd'hui les gars, on va se regarder dans les yeux, et  on verra bien si on a des couilles !"

 "Dédé, je compte sur tes coups de pied gastronomiques !"
   
"On était remontés comme des baraques à frites." 
 
"Les gars, le rugby, c'est comme une partouze, tant qu'il y  a des trous il faut les prendre !"      

"Eh les gars on n'est pas venus jusqu'ici déguisés en feuille de chou pour se faire brouter le cul par des lapins !" 
 
"Un match de rugby, ça ne se gagne pas avec la tête, ça se  gagne avec les couilles !"  
    
"Isoles toi si tu veux, mais jamais seul."
     
"Les mecs aujourd'hui, c'est Verdun, y'a personne qui passe !"  

"Aujourd'hui, les gars, y pas de joueurs de la B, y a pas de  joueurs de la première, on est un groupe électrogène"

 "Ceux d'en face c'est des idiots. Dans leur vallée ils se reproduisent entre eux depuis des générations, d'ailleurs leur pilier droit  il a une oreille au milieu du (...)"
       
"Bon les gars, en face c'est que des cons, alors au premier regroupement, il faut qu'ils discutent avec les taupes "

" Entre les manchots d'en face et vous qui ressemblez à des  culs de jattes, y'a plus que Lourdes pour nous sauver !"
     
"Bon, les gars, on est chez nous, alors d'entrée, je veux  qu'on joue chez eux."

 "Quand tu relances, tu vas pas vers l'exter. Plus tu t'isoles, plus tu es seul. Et à la fin tu es dehors !"

"Bon, Babar, tu vas me ranger ton bordel et tu vas commencer  à plaquer. Parce que tes deux cotons tiges de secondes lignes, ils vont  finir par te marcher sur la piche (...)"

"Aujourd’ hui on va jouer simple : les avants devant, les  arrières derrière !"
  
" Sur la première mêlée Peyo, je veux que ton pilier en face  il tutte le grillon"
      
" Putain les gros, je comprends rien : Touche pour nous sur leur  22 m, vous faites une cocotte de 30 mètres et on s'écroule à 5 mètres. C'est  quoi ce bordel (...)"

 "Cet après midi vous avez carte bleue !" 

"Le huit de devant, c'est cinq copains !"

" On est au pied du mur, maintenant les gars, il faut le  construire !"

"D'accord on mène, mais il faut garder les pieds sur la  tête"

"Les gars, il va falloir s'y mettre. Sortir les mains des poches parce que si vos couilles explosent, Y'en a un paquet qui vont  devenir manchots (...)"

"Y a plus de trois quarts que d'avants dans les regroupements. C'est plus du rugby, c'est le Bolchoï en plein air"

"Les gars  un maul c'est comme une partouze. Si on est mal placé on se fait enculer."

"Bon, les gars, on n'oublie pas la règle des trois P : POUSSER, PLAQUER, COURIR !"
 
"Louper un plaquage, c'est comme enculer un collègue, ça se  fait pas !"

 Voir aussi les notes dans ce blog :

lundi, 09 novembre 2009

Pourquoi veulent ils tuer France Telecom ?

A Nice , lors de la manifestation du 7 octobre  2009 , journée internationale sur le travail décent, j'ai rencontre  Aloys Carton, ancien enseignant  sur le droit du Travail .
Ce camarade syndiqué m' a fait part de son analyse systémique sur le stress des salariés de l'entreprise France Telecom .
2009-11-07_094512.png

" Pas de trève dans la lutte  qui n'a pas d'âge "   [ Michel Granier ]  -  L 'analyse du camarade Aloys   :

France Télécom ... POURQUOI ?

 

Nous voilà rassurés ! Mme. Christine Lagarde, ministre des finances, vient de renouveler sa confiance (1er oct. 2009) à M. Lombard, P.D.G. de France Télécom, avec force compliments. Pensez donc ; ce beau monsieur a « limité » à 24 le nombre de suicides réussis en 18 mois dans son entreprise, jadis publique, contre 29 en 2002, et passé sous silence les 14 tentatives révélant les mêmes stress. Il a aussi découvert que le stress est un problème strictement personnel, comme chacun sait, donc pas le sien ou celui de son staff organisationnel.

On sait aussi, puisqu'ils nous le disent et le font croire :

-        que les hommes de pouvoir, politique ou économique, ne peuvent pas avoir tort !

-        que les salariés « ex-publics », déformés par le Service aux Citoyens, n'ont pas le sens de la concurrence et de la compétitivité.

-        que le seul critère valable d'une entreprise s'évalue exclusivement en bénéfices financiers (non en vies, en plaisir de travailler ou en satisfaction des « clients »)

 

Alors d'où viennent ces cascades de suicides hier chez Renault, aujourd'hui à France Télécom, très prochainement au Pôle-Emploi, demain à La Poste... ? Permettez à un petit enseignant du Droit du Travail de risquer son analyse :

-        1°) La discrimination syndicale a déjà réduit à 2% la syndicalisation dans le privé sans que cela ne pose de problème à grand monde. Sa dénonciation est un peu molle des genoux ; et le « locataire de l'Elysée » en rit.

-        2°) On a réduit les moyens et la voilure d'action de l'Inspection du Travail.

-        3°) On a également réduit la Médecine du Travail (visites espacées à 2 ans et parfois par des infirmiers) ; on l'a même déformée jusqu'à ce que les Médecins du Travail des grosses structures soient des salariés de ces entreprises ; facile pour monter des dossiers délicats et accusateurs au besoin !

-        4°) On a facilité les modalités de licenciement dans le nouveau Code du Travail, retricoté en quelques mois par les seuls parlementaires sur ordre de l'Exécutif.

-        5°) Mondialisation et actionnariat ouvrent le marché à des délocalisations sauvages en toute légalité : le Traité de Gouvernance Européenne, rejeté par référendum citoyen et ré-imposé gouvernementalement par la fenêtre, invitant à ces concurrences débridées.

-        6°) Glissement à marche forcée et par étapes très étudiées des Services Publics en concurrence « privée » : c'est à dire glissement des responsabilités de l'Etat en bénéfices de Sociétés Privées Capitalistes. Ex. Renault, France Télécom, Air France, La Poste... jusqu'à l'hospitalier et l'Education qui en sont menacés ! Tous les pays qui sont passés par là (Grande Bretagne, Suède...) en mesurent les dégâts, en termes d'économie, de services et d'embauche !

-        7°) On taille des restrictions dramatiques de personnels partout ; déjà 70 000 à France Télécom, 40 000 à La Poste, quelques centaines de milliers à l'Education (je ne dispose pas encore des chiffres pour les services hospitaliers), etc...

-        8°) On pousse au « travailler plus » sans frein ni mesure. Les nouveaux managements enfilent et additionnent les cadences, les surveillances, les chronos, les évaluations à répétition des « personnes » individuellement (sans sens d'équipe !)...

-        9°) Constatant évidemment une explosion des accidents et maladies du travail (par ex. et illustration 1,5 mort par jour dû au travail en France), on ose inventer deux mesures qui défient toute imagination, toute humanité :

-        On paie des médecins particuliers d'officines privées pour vérifier la légitimité d'arrêts décidés par des médecins « normaux ».

-        On songe même (en cette mi-octobre 2009) à fiscaliser les indemnités des maladies et accidents du Travail, intouchables avec l'ancien Code !!!

Toutes ces mesures, décisions, lois et décrets passent à une telle vitesse qu'on les oublie vite au tourne-page du quotidien. Relevez-les et regardez-les en enfilade ; l'ensemble fait système. Un système qui fait peur. Tout ce qui est avancé là est parfaitement vérifiable.

Une science fondamentale du travail, l'Ergonomie, nous apprend (nous apprenait) le point d'équilibre permettant le maximum de rentabilité entre « L'homme » et « La machine », le dosage de la fatigue de l'homme à ne pas dépasser sans risque (pour l'homme et pour l'entreprise !) et de l'utilisation de l'outil. La rentabilité économique même de l'entreprise est au prix de cette sagesse professionnelle, apparemment oubliée.

Monsieur Lombard, P.D.G. de France Télécom, n'est sûrement pas un grand ergonome, mais il a très bien compris et utilisé le sens du vent capitaliste, « vent mauvais » qui souffle avant, pendant et, parions-le, après ce qu'on appelle la « crise ». Il aura bien mérité les compliments de la ministre, une augmentation, voire... des « bonus » !?

Tentant presque de nous le faire passer pour un virus contagieux tel H1N1, à quand un vaccin contre le stress des Esclaves du Travail ?

Aloys Carton -  Gattières (06) - Octobre 2009

 

Les réponses et Commentaires suhttp://fr.answers.yahoo.com/question/

 

lundi, 13 octobre 2008

Oosah : 1 Térabyte de stockage en ligne gratuit

Oosah est un nouveau concept de service de stockage en ligne qui offre 1 téraoctets (1024 Gigaoctets) d’espace disque gratuit.
Oosah st une solution parfaite pour stocker vos données en ligne, vous pouvez désormais avoir dans votre bibliothèques des vidéos HD et des photos et audio de grande qualité.
Oosah1.png
  • La taille des fichiers à télécharger est limité à 100 MB.
  • On peut distribuer les fichiers dans les dossiers avec la fonction drag and drop. On est dans la gestion de dossier du type explorer
  • On peut accéder on son compte Picassa et Flickr Youtube , Facebook.
  • On ne peut pas stocker des fichiers bureautique (voir la liste de format ).
  • Pour la musique on a seulement le droit à du mp3.
  • Quand on fait un upload, il y a un bouton assez discret et coché par défaut pour mettre à disposition les fichiers au public
  • Dans les paramétrages du compte, il faut peut être décocher la fonction « profile visibility » et « Rss visibilité » qui sont visibles par défaut
  • Sur les fichiers qu’on autorise au public il y a une fonction « embedded » qui permet d’inclure le fichier dans un blog. Cela pourrait donc être utile pour ceux qui veulent épargner un peu de bande passante sur de leurs serveurs d'hebergement de Blog
Oosah2.png